LA VALLÉE DE LA LOIRE À MOTO

Il s’est écoulé quelques semaines avant de sortir l’article de ce second road trip français. Pour cause, nous avons déménagé deux jours après notre retour de vacances .. puis nous sommes repartis (en moto d’ailleurs) du ôoté de nos familles puis dans la Vallée de Seine.
Je commence seulement à retrouver un rythme un peu près normal de publication. C’est la rentrée.
Suite à vos nombreuses demandes au sujet des logements et activités que nous avons pu faits au cours de ces 15 jours de road trip en moto, de Paris à L’ile d’Yeu en passant par la Vallée de la Loire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Victoria Gasperi (@laugh_of_artist) le

Comment préparer son road trip en moto ?
Si vous n’êtes jamais parti en road trip moto je vous conseille évidemment de faire un check up complet de votre bolide avant le grand départ ! En effet, vous n’allez pas faire  quelques kms par jour mais des centaines.

Faire un itinéraire réalisable en distances

Vous le savez sûrement déjà, organiser un road trip moto (du moins en 125) est totalement différent que d’organiser un road trip classique. Les distances que l’on peut faire en 125 sont moindres. Un trajet autoroutes d’ 1:30 peut prendre 2:30 en passant par les départementales ou les  nationales. Nous roulions au max à 110 en descente et nous avions 30 kilos de bagages derrière nous (+2 personnes sur la moto)
La seconde problématique qui s’est posée au cours du séjour c’était ” que faire des bagages avant d’arriver à notre hébergement du soir ” ?. Ce qui est souvent le cas finalement lorsque nous faisons un road trip. Nous avions simplement attachés/sanglés nos sacs à l’arrière de la moto ce qui nous obligeait à les défaire et les prendre avec nous à chacun de nos déplacements.
Pour les déjeuners, nous garions la moto en face de nous, et nous déjeunions en terrasse en gardant un oeil dessus.

Bien définir son parcours pour profiter au maximum. C’est la clef. Nous avions donc réparti notre itinéraire en plusieurs stops .. de 1h à 2h de route entre chaque pour l’aller comme au retour pour profiter pleinement de chaque journée avec le moins de « déplacement possible »
Nous avons simplement sacrifié une journée à l’aller comme au retour depuis Tours où nous avons fait d’une traite pour rejoindre Noirmoutiers. Soit 4-5 heures de route.

Voir le détail de notre trajet >La Loire en moto<

L’itinéraire – Châteaux et logement

En 125, nous avons mis environ 3:30 de petites routes pour rejoindre Chambord par les routes nationales.
C’était la troisième fois que je faisais les Châteaux de la Loire. C’était la première fois pour mon amoureux donc nous avons fait les « Grands Classiques » comme vous verrez.
J’ai été étonnée d’ailleurs, à vous lire, au cours de notre séjour , beaucoup d’entre vous ne l’ont d’ailleurs jamais fait. C’est une destination pourtant facile, magnifique et évidemment riche en culture et histoire de notre pays.

Pour cette première nuit, nous avons commencé par le plus grand château de la Loire… le 3ème plus grand de France avec près de 365 chambres, soit une pour chaque jour de l’année, je nomme le beau Chambord !
Nous avons passé notre première nuit au relais, juste face au Château, nous sommes arrivés par la forêt, avons croisé un sanglier au bord de la route et profité du jardin ainsi que de l’un des restaurant de l’hôtel, en terrasse, face au château.

LE RELAIS DE CHAMBORD

62 Pl St Louis
41250 CHAMBORD
Le lendemain nous sommes passés par Chenonceau avant de rejoindre notre hébergement pour la nuit.
Pour info, il y a des consignes au château, nous avons donc laissé nos bagages en toute sécurité pendant notre visite. Les barques étaient malheureusement fermées avec le Covid mais sachez qu’il est possible de louer l’une d’entre elles pour découvrir le château depuis les eaux.
Suite à la visite du Château des Dames, l’un de mes préférés nous reprenions la route direction notre logement pour la nuit : Le Loire Valley Lodge. Un tout nouveau éco-lodge au milieu de la forêt entre Tours et Chenonceau.
 Ici l’art se mêle à la nature. Avec ses 18 Lodges en pleine forêt, chacun designé par un artiste contemporain, le calme est roi.
Nous étions personnellement dans le Lodge N°9 “MoodyWood” by Cédric Marcillac où nous avons d’ailleurs profité d’un massage sylvestre, un soin d’exception qui rééquilibre les énergies tout en immersion au coeur de la forêt en intégrant des feuilles, fleurs (…)
Nous avons eu la chance de vivre une expérience complète en profitant d’un diner aux chandelles au restaurant du domaine avant de regagner notre Lodge, lampe torche à la main.
LOIRE VALLEY LODGE
Le lendemain nous prenions la route des moulins et des belles demeures juste avant Pont de Ryan. Nous avons eu du beau temps sur tout le trajet. Les étapes étaient vraiment agréables notamment celle-ci.

Nous arrivions à Azay-Le-Rideau en moins d’une heure. Après avoir profité d’une crêpe en terrasse, nous avons visité le Château. Nous avions appelé au préalable pour savoir s’il y avait des consignes chose qu’il n y avait pas. Nous avons eu de la chance de pouvoir poser nos bagages à la coiffeuse à coté du Boudoir – la crêperie dans laquelle nous avions déjeuné.

Ensuite, nous reprenions la route direction Langeais, le premier château fort du séjour. Pareil, pas de consigne ici mais les personnes à l’accueil ont accepté de garder nos casques et nos bagages pendant notre visite. Jusqu’ici nous étions très chanceux.

Après cette journée riche en visites, nous avons rejoint notre troisième logement du séjour, et notre premier château : celui de Rochecotte. Château mais également restaurant gastronomique que nous avons d’ailleurs eu la chance de tester. Le cadre, la carte, c’était divin. Je vous le recommande particulièrement ! Que vous logiez à l’hôtel ou non, vous pouvez venir profiter de cette excellente table.
Nous avons également pleinement profité des extérieurs du château avec un verre sur la terrasse du haut avec vue panoramique et petit déjeuner sur celle du bas.

 

LE CHATEAU DE ROCHECOTTE
43 rue Dorothée de Dino
37130 Saint-Patrice – Coteaux-sur-Loire
https://www.chateau-de-rochecotte.com/
Ensuite, direction Saumur. Nous sommes passés devant le château avons pris un lunch rapide avant de continuer vers Noirmoutier.
Au début nous voulions loger à mi-parcours mais comme nous n’avons pas pris le temps de visiter le château comme initialement prévu nous avons poussé un maximum histoire de pleinement profiter de deux jours sur l’ile.
Et nos deux prochaines nuits nous les avons passés à l’Hôtel du Général Elbée sur le port. Quel bonheur de ne pas faire sa valise dès le lendemain matin et de souffler un peu. Nous avons fait deux bons restaurants que je vous recommande particulièrement.
Je vous conseille de réserver en amont en revanche, c’est fou comment même en plein Covid nous avons galéré à trouver des tables d’autant que le dernier service est souvent autour de 21h15 .
LE P’TIT NOIRMOUT – une table prise d’assaut uniquement disponible un midi car tous les soirs étaient full jusqu’à la semaine suivante.
Ce sont les seules bonnes tables que nous avons pu faire au cours de notre passage sur l’ile.
La météo n’était pas franchement au rendez-vous mais nous avons tout de même visité le centre et les salins alentours.
HOTEL LE GENERAL ELBEE
2 Place d’Armes, 1 Quai Cassard,
85330 Noirmoutier-en-l’Île
http://www.generaldelbee.fr/fr/
Ensuite, il était temps d’embarquer pour l’île d’Yeu pour 5 jours entre copains. Je découvrais cette île pour la première fois et j’ai adoré ! Le climat, les plages, l’ambiance  beaucoup plus festive que celle de  Noirmoutier par ailleurs.

Après 5 jours de coupures, nous remontions tranquillement en Vallée de la Loire, après avoir récupéré la moto laissée en gardiennage sur le continent.

Seul logement que nous n’avions pas prévu, nous avons cherché un moment avant de trouver une chambre de disponible non loin du Château d’Ussé que nous souhaitions visiter le lendemain. Je ne vous partagerai pas l’adresse car je ne vous la recommande pas spécialement.
Le lendemain nous avons donc visité Ussé. C’était la première fois pour moi et je dois dire que c’est désormais l’un de mes préférés.
Son parcours ludique (pour les enfants notamment) retrace le conte de Perrault , La Belle au Bois Dormant.
Voltaire, Montesquieu, biens des penseurs et écrivains ont foulé le sol du Château perché. Il est somptueusement meublé et d’ailleurs encore en partie habité par la même famille depuis des générations .

Nous n’ avions entendu que du bien du Château de l’Islette, qui est un lieu encore habité  et visitable seulement l’été, lorsque toute la famille déménage à la ferme. Vous y verrez donc un mélange de contemporain et d’ancien.
Nous étions venus faire de la barque et prendre un pique-nique comme c’est possible de faire dans le domaine habituellement. La barque n’était pas disponible à cause du covid une nouvelle fois et le pique nique nous avons été franchement déçu
par le manque de choix et les tarifs proposés.
Dans la foulée, nous avons visité Villandry (les jardins uniquement). Je n’ai jamais fait le château .. et ça fait bien trois fois que je le fais .. peut-être qu’un jour je sauterai le pas mais en tout cas .. toujours émerveillée devant ses jardins.
Ce soir-là, nous avons dormi au Château de Beauvois, non loin de Tours.
CHATEAU DE BEAUVOIS
Route de Beauvois,
37230 Saint-Etienne-de-Chigny, FRANCE

Après un bon diner aux Canailles dans le centre ville de Tours, nous avons profité d’une balade nocturne en side car rétro avec Rétro Valley Tour. Première fois que je montais dans un side.

Après un bon petit-déjeuner au Château nous continuons notre route direction Cheverny ..
Les derniers jours étaient très agréables car les domaines que nous avons visité étaient tous relativement près des uns des autres ..
La nous avions un peu plus de route donc nous n’avions pas prévu plusieurs stops mais seulement la visite du Château de Cheverny. Nous avons fait la balade en bateau sur la rivière, les jardins et l’intérieur.
C’était la seconde fois que je le visitais et quelques changements ont eu lieu mais j’aime toujours autant cet endroit.

Le soir, nous dormions à La Barboire, un gite de Charme entre La Loire et La Pologne. Un de nos coups de coeur du séjour. Au-delà de la restauration des lieux, décoré avec beaucoup de goût, on s’y sent bien. Les propriétaires sont adorables, on petit-déjeune à l’heure que l’on souhaite, on profite de la douceur et beauté de la piscine, le tout au coeur de la forêt. Nous y retournerons certainement un weekend 🙂


LA BARBOIRE CAMPAGNE
41120 SAINT-LAURENT-NOUAN

Nous arrivons à la fin de ces 15 jours de vacances, ce premier trip moto ensemble.
J’espère que cela vous incitera à découvrir la Vallée de la Loire et ses châteaux … et pourquoi pas également, en moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.