8 jours en Crète : la Canée, Nikolaos ..

8 jours en Crète

 

L’île au 30 millions d’oliviers nous accueillait la semaine dernière pour 8 jours au soleil.
Berceau de nombreux mythes antiques, la Crète abrita bien avant les romains et les turcs la première civilisation avancée d’Europe : les illustres Minoens, les grands bâtisseurs y ont édifié de somptueux palais quand le reste de l’Europe abritait encore des habitations plus primitives. Le débat perdure encore autour de l’origine de la disparition de ce peuple avancé..
Si la Crète est dorénavant indépendante, ce ne fut pas toujours le cas .. ayant été assiégée successivement par les Vénitiens, les Romains ou encore les Turcs.. qui ont laissé leur empreinte au fil des siècles.
Chargée d’histoire, son territoire tout entier en témoigne de part la présence de forteresses vénitiennes, palais antiques, vestiges romains ou encore édifices ottomans.

Nous n’avons fait que la moitié de l’ile. Nous avions fait le choix de ne pas faire des vacances « roots », en mode on dort dans un hôtel différent chaque nuit et on visite à fond ! On voulait chiller, se détendre et profiter du soleil, de nos logements et de la cuisine crétoise.

Alors évidemment on s’est quand même pas mal renseigné sur « les choses à voir » que je vais vous noter plus bas et je vous dirai enfin ce que  nous avons fait.
Nous avons, comme à mon habitude, louer une voiture chez Sixt pour se déplacer sur l’île. Essentielle à mon sens pour ne pas dépendre des bus et visiter un maximum.

Que faire, que voir en Crète en 8 jours ?

 


La Crète de l’Ouest

La Crète de l’Ouest est connue pour être la partie la plus traditionnelle et authentique de l’ile. Entre plages et montagnes, c’est une région préservée du tourisme de masse.

  • La Canée & son port vénitien

La Canée est une ville pleine de charme. Arpenter les ruelles étroites et maisons colorées de la ville.. Passage obligé si vous partez en Crète. On a mangé dans deux bonnes adresses sur place :
Le déjeuner au Kouzina EPE et le diner sur le port au restaurant Salis

– Profiter d’un plage privée sur la côte près de la Canée*

Prendre un petit cocktail ou manger au restaurant de la plage vous donnera droit à un transat gratuit ! Je vous conseille particulièrement celui de Ariadne. Les produits sont frais et de qualité – service non stop dans la journée.

– Petite randonnée dans les Gorges

Les célèbres gorges de Samaria / Alternative : les gorges d’Imbros – deux fois moins longues que celle de Samaria, moins fréquentées et tout aussi belles !

  • Visiter quelques villages de pêcheurs
    Ce fut l’un de me regrets.. nous n’avons pas eu le temps de faire le Sud Ouest de l’île qui accueillent de nombreux villages de pêcheurs comme celui de Loutro ..
  • Faire une presque-île
    Gramvoussa ou Akrotiri ?
    Akrotiri est située au nord-est de la Canée, elle accueille deux monastères, une grande base navale de l’Otan et quelques plages. Ces plages sont apparemment moins belles que celles du sud ouest.
    Gramvoussa est située au nord-ouest. Sauvage, isolée, elle accueille notamment Balos, un lagon magnifique (situé à l’extrémité). Une expédition en bateau est possible pour voir les environs.

 

  • Rethymnon et ses environs.*
    Visiter son mignon petit centre-ville, son port vénitien ainsi que sa forteresse
    Bonne adresse testée et approuvée : le restaurant crétois Nyn&Aei
    Ses alentours comptent bon nombres de grottes (parfois sous-marines) qui renferment fossiles et vestiges d’éléphants nains.

 

  • Explorer des ruines antiques*
    Cnossos* fait partie évidemment des sites incontournables. Incontournable et pourtant si décevante. Evans, un britannique qui a repris les fouilles du site et investis dans sa reconstruction qui fut beaucoup critiquée. Apparement le musée sur Héraklion est davantage intéressant. 
    Nous avons fait par exemple le village de Polyrinia

 

  • Une traversé en bateau pour rejoindre l’île à peine peuplée de Gavdos.

 

  • Une après-midi les pieds dans l’eau.

La Crète offre de nombreuses plages, parmi  les plus belles du mondes! Il fut difficile d’en choisir une ou deux côté ouest mais voici « les plus belles »:

– Elafolissi *

Croissant de sable rosé accueillant criques et lagon azur que l’on traverse à mi-mollets

Nous sommes arrivés en fin de journée et il y avait encore du monde (mois de juin) alors je pense que c’est a éviter en haute saison!

– Falassornia *

À l’instar d’Elafolissi, superbe, toutefois la vue est quelque peu gâchée par les grandes serres agricoles

Petit coup de coeur pour la Taverne Vissalis où nous avons mangé ce jour-là. La carte est variée. Salades grecques, Moussaka, beignets de courgettes et j’en passe, tout semblait fait maison et bons ! Le tout à déguster dans un joli jardin face à la mer !

– Gramvoussa
Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de pousser jusqu’à la haut mais j’y ai lu qu’un 4X4 était fortement conseillé.

Nous avons logé une nuit à Rethymon au cours de cette partie du séjour puis le reste des nuitées près de Canée dans une sublime villa : Conte Marino Villa

Notre Villa près de la Canée


Nous étions dans l’une des trois villas d’architecte Conte Marino Villa. Entre verre, bois et métal, la décoration est sublime et les lieux sont grands et agréables ! Ce sont des villas de luxe mais hyper abordables en basse saison ! Par exemple si vous partez en Octobre, Novembre ou même Décembre, comptez 240 euros la nuit ! Soit moins de 1500 euros la semaine ! De quoi se faire plaisir entre copains ou en famille !

Nous avons pris la meilleure des trois chambres, situées à l’étage. La villa encercle une belle piscine au milieu d’un jardin que l’on traverse pour gagner le petit-déjeuner préparé dans une salle a manger extérieure, à l’arrière des trois propriétés.

Le logement idéal pour accueillir bandes de copains et familles été comme hiver. Les saisons sont douces en Crète. C’est une destination accessible n’importe quand dans l’année et encore plus financièrement en basse saison ! Pensez-y !

Coté Est de la Crète

La région de Lassithi est la plus sauvage de Crète. Entre gorges, criques et vestiges minoens & mycéniens. La région accueille également les plus grosses et chic stations balnéaires.

 

  • La plateau de Lassithi et ses moulins
    Entre les monts enneigés, vaste étendue de champs et de vergers, ponctuée de près de 5000 anciens moulins à vent en ruines (contre 20 000 au XVIIe siècle)

 

  • Nikolaos*
    Petite ville sympathique pour se balader et manger une glace sur le port mais sans grand intérêt architectural

 

  • Visiter des vestiges antiques
    Nous avons fait la Cité Antique de Lato*
    Après notre Cnossos-déception nous avons été enchanté de notre expérience à Lato. Lato fut, à son apogée, l’une des cités les plus puissantes de Crète. Ses ruines s’étendent sur deux acropoles dans un site montagneux isolé. Le site est calme, grand et vraiment authentique. Pour les plus aventureux, continuez le sentier dans la montagne, en dehors des grillages et découvrez le reste de l’ancienne cité non-minoenne.

    Beaucoup d’autres se trouvent dans la région, notamment Petras et Itanos.

     

  • Le village de Plaka et sa traversée vers Spinalonga
    Adorable petit village à 5km d’Elounda face à l’île de Spinalonga. La minuscule île est célèbre pour sa forteresse construite par les vénitiens en 1579 (…) elle devint, au XXe siècle, un lieu de quarantaine pour les grecs atteints de la lèpre.
  • Visiter une grotte
    Pourquoi pas celle du Mont Dicté ?
    Selon la mythologie c’est ici que Rhéa cacha Zeus : son nouveau né pour le protéger de son père Cronus (de la terrible lignée des Titans) qui dévorait tout ses enfants suite à une prédiction qu’il serait détrôné par l’un d’eux ! Peletika est aussi à faire.
  • Randonnées dans les gorges
    Les gorges de Zakros sont conseillées en raison de leur balnéarisation récente.
  • Une traversé en bateau pour rejoindre l’île de Chrissi, aussi appelée l’île aux ânes compte notamment les uniques cèdres du Liban d’Europe

Notre logement

Pour le reste de notre séjour nous étions au Daios Cove, un luxueux resort sur la côte est à côté de Nikolaos. J’ai rarement été aussi satisfaite d’un resort. Le service, le cadre, les chambres (certaines avec piscine individuelle) et surtout l’ensemble des restaurants .. délicieux sincèrement (inclus à hauteur de 30 euros par personnes dans le cadre d’une demi-pension).

Dès le matin, vous vous régalez sous l’une des terrasses couvertes du restaurant principal, le petit-déjeuner y est maison et archi-complet. Nous n’avons pas profité des activités proposées sur place ni du spa malheureusement (bien que je l’ai visité , il est spacieux et très complet en terme de soins et d’installations) mais nous avons vraiment a-do-ré le lieu ! J’avais presque envie d’y rester une semaine sans sortir voir les environs ! La vie y est douce au Daios Cove ..

Quelques uns de mes mythes grecs préférés ?

Dans le genre Théorie, je pourrais inclure les mythes et légendes. Ce genre d’histoires qui me passionnent et que j’adore raconter ! Je me rappelle avoir acheté un énorme livre d’ailleurs à ce sujet ! Je vous partage donc ici quelques unes de mes histoires grecques favorites qui ont pour berceau la Crète. 

Le Minotaure

Fils d’Europe et de Zeus, Minos règne sur la Crète. Il offre chaque année un taureau en sacrifice à Poséïdon, dont dépend la prospérité de l’île. Ne trouvant plus d’animal digne d’oblation, il demande au dieu de la mer de fournir lui-même la victime. Le taureau se révèle si splendide que Minos ne peut se résoudre à l’immoler. Il le cache et en offre un autre à Poséïdon, qui se venge en s’incarnant dans l’animal et en séduisant la femme de Minos, Pasiphaé. De leur union naît le Minotaure, à corps d’homme et à tête de taureau. Fou de honte, Minos fait construire par Dédale, son architecte, complice de l’union contre-nature, un palais : le labyrinthe où le Minotaure est enfermé.
Tous les neuf ans, sept jeunes garçons et sept jeunes filles étaient envoyés en sacrifice en Crète, destinés à être dévorés par le Minotaure. Thésée, fils d’Egée, s’embarque dans le navire partant pour la Crète afin de tuer le monstre. Là, il séduit l’une des filles de Minos et Pasiphaé, Ariane, qui lui donne sur le conseil de Dédale une pelote de fil. Il en attache un bout à l’entrée du labyrinthe, tue le Minotaure et ressort en suivant le fil laissé derrière lui. Il repart à Athènes en abandonnant Ariane. Pour punir Dédale, Minos l’enferme avec son fils Icare dans le labyrinthe. Dédale construit des ailes et s’évade avec Icare, qui périra par la suite après avoir volé trop haut, trop près du soleil.

Zeus & Cronos.
Zeus, le roi des Dieux est né de l’union de Rhéa et son frère Cronos (Roi de la lignée des Titans). Suite à une prédiction qu’on lui avait fait, Cronos avalait chacun de ses enfants par peur d’être détrôné. Ce qui fit avec 5 d’entre eux sauf Zeus. En effet, à sa naissance, sa mère le cacha dans une grotte en Crète, après avoir fait engloutir à sa place une pierre (enveloppé d’un linge) à son époux. Zeus fut élevé par les nymphes du Mont Ida avant de grandir (…) et de finir par tuer Cronos, son père et de sauver ses frères et soeur (qui avaient été engloutis) et de devenir le Roi des Dieux en mettant fin à la lignée des Titans.

Le mythe d’Europe
Dans la mythologie grecque, Europe, princesse phénicienne et fille du roi Agènor, et de Téléphassa fut enlever pars Zeus qui aurait été frappé par sa grande beauté en tomba follement amoureux alors qu’elle se promenait sur la plage de Sidon . Pour échapper à la surveillance de sa femme, Hera, Zeus s’était alors transformé en un magnifique taureau blanc avec des cornes en croissant de lune. La jeune fille fut attirée par un crocus que la bête avait dans sa bouche . Elle vint alors caresser l’animal et enfin s’assit sur son dos. L’animal, donc Zeus en profita pour se redresser et courut vers la mer. Malgré les cris d’Europe qui se cramponnait à ses cornes, il nagea jusqu’à en Crête où il s’unit (viola) à la jeune fille. De cette union Europe eut trois fils Minos, Rhadamanthe et Sarpédon. Quand Zeus l’abandonna, Europe épousa  le roi de Crète, Astérios, qui reconnut ses enfants et fit de Minos son successeur : l’époque de la Crète minoenne commençait…

 

La gastronomie crétoise

Les Crétois sont réputés pour être des hôtes attentionnés et accueillants. La cuisine y est bonne et généreuse. Les produits sont locaux et bien souvent bio. Vous mangerez une délicieuse salade pour 5 euros et des pâtes au fruits de mer pour 12 ! Au delà de la célèbre moussaka et des slovakis, la cuisine crétoise est essentiellement caractérisée par son fromage de brebis et son huile d’olive, présents dans une grande majorité des plats traditionnels.
Sur la carte ? Comme des Mezze, des petites plats à partager : beignets de courgette, planches de charcuteries et fromages, des petites-tartes (tels des chaussons aux fromages et à la tomate), de la féta au four et au miel (…)
Au niveau des plats, on retrouve des gratins, râgouts et autres spécialités à base d’agneau, veau, boeuf ou encore poulet de l’éleveur du coin mais aussi des grillades de poissons péchés localement
Pour clôturer le repas, on finit sur un petit verre de Raki et une petite gourmandise souvent offerte lors de l’addition.

1 Commentaire

  1. Katy
    05/07/2018 / 13:04

    Magnifique !
    J’espère que tu étais invité parceque ça doit couter un max tout ça !
    En tout cas, ça donne sacrément envie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.