2020 : J’arrête définitivement les tampons

Dans une société ou il faut « cacher notre sang », où parler de règles, de ses règles est tabou.
(Et je ne parle même pas des pays où la femme est encore considérée comme « impure », « sale », pendant cette période, obligée parfois de « s’exiler » le temps de ses menstruations.), le tampon semble s’être petit à petit installé confortablement dans le quotidien des femmes.
Fléau écologique, il n’est ni véritablement hygiénique, ni économique !

On estime qu’une femme utilisera environ 15000 tampons dans sa vie .. je vous laisse faire le calcul vu le nombre de femmes qui utilise des tampons….

Qu’est-ce qu’un tampon ?

Def : Dispositif absorbant, jetable a insérer dans le vagin comme protection hygiénique afin d’absorber le sang des règles pendant les menstruations. 

Qui a eu l’idée un jour de se dire : et si on retenait tout ça à l’intérieur du vagin  au lieu de l’ évacuer ? Comme si  les règles étaient sales finalement .. Sauf que bloquer son flux, plusieurs heures est-ce véritablement hygiénique ?
Blanchis au chlore, les tampons sont « tout beaux, tout blancs » et pourtant imbibés de produits toxiques dissimulés pendant longtemps dans le but de gagner la « confiance » des femmes qui les introduisent volontairement dans leur vagin.
Les tampons (qualifiés de « poubelle chimique », sont régulièrement jetés dans les toilettes, les bouchent, et mettent par la suite près de 500 ans à se dégrader complètement, répandent une quantité folle de produits chimiques dans l’environnement de sa fabrication à son élimination.. et pourtant ? Je ne parle ni de choc toxique, ni d’endométriose, mais si on revenait à quelque chose de plus naturel ?
Après le grand boom des cups menstruelles, avec lesquelles je ne me suis jamais familiarisées .. malheureusement

Et pourtant la cup regroupe à elle seule bon nombre de point positif : coté écologique, économique et pratique !
J’ai jamais été fan des serviettes, que je ne trouve ni esthétiques, ni confortables, ni écologiques !

“.. j’ai donc opté pour la culotte menstruelle” 

Puis, il y a plus d’un an maintenant j’ai commencé à porter des culottes menstruelles ! On m’en avait parlé quelque fois mais rien de véritablement convainquant, j’y portais pourtant de l’intérêt car je souhaitais définitivement en finir avec le tampon, j’ai donc sauté le pas.

Je souhaitais attendre véritablement un an avant de vous faire un retour, pour savoir si mon pari était relevé ! Et même si j’ai quelques fois eu recours à un tampon dans des situations imprévues, je peux dire aujourd’hui, que je porte des culottes périodiques pendant mes règles.

Def : Une culotte menstruelle, ou culotte périodique, est une protection hygiénique externe et lavable destinée à absorber le flux sanguin des règles.

En un an, j’ai pu tester deux marques différentes. Il y en a évidemment beaucoup plus et étonnement beaucoup de petites marques made in France.
Je vais donc vous parler des deux que j’ai essayées, que j’ai alternées pendant un an : une marque made in France et une marque américaine que je vous détaillerai plus bas.

On est maintenant bien loin des serviettes, culottes lavables de l’époque de nos grands-mères. On est sur des culottes esthétiques, parfois similaires visuellement  à des bas de maillots de bains.
Tailles hautes, tangas, et surtout classiques, vous avez plusieurs types d’absorptions pour répondre à tous les besoins et surtout à chaque étape de vos menstruations : de flux léger, à abondant en passant par moyen.

  • REJEANNE – la jolie culotte menstruelle fabriquée en France par des femmes, pour des femmes.

Jeune marque qui s’est développée à l’aide d’un financement participatif, propose de plus en plus de coloris et même des maillots de bain !

  • THINX – l’Américaine
    Plus classique, la marque américaine reste toutefois l’un des leaders sur le marché de la culotte menstruelle et propose davantage de référence avec également des packs de trois

Moins esthétique à mon goût, mais plus absorbantes que les Rejeanne pour parfois le même flux !

Thinx propose également des culottes avec une absorption supérieure, équivalentes jusqu’à 4 tampons contrairement à 3 pour Rejeanne.

Je ne suis personnellement pas fan de la forme « culotte », hors règles je n’en porte ainsi dire, jamais. Je cherchais donc à avoir des « tangas périodiques » et Thinx la fait !

On est globalement sur un même ordre de prix pour les deux marques, une étant toutefois, soulignons le, made in France, petite structure et l’autre une marque américaine dont la composition des culottes n’est pas des plus clean apparement. On y trouverais des nanoparticules d’argent.
Rejeanne propose 3 couches sur ses culottes, et Thinx 4 .. c’est peut-être cela qui fait la différence sur des règles abondantes. Les culottes Rejeanne pour les règles abondantes, bien que très jolies peuvent absorber l’équivalent de 2 à 3 tampons (même si j’ai maintenant vu un modèle sur le site notant 3/4 – je ne l’ai pas essayé) contre 4 pour les Thinx.

Evidemment lavables et réutilisables jusqu’à dix ans en moyenne, ça fait du bien au porte-monnaie et ça fait du bien à la planète aussi.

Je vous conseille donc pour celles qui souhaitent franchir le pas, d’investir dans plusieurs culottes, histoire de couvrir les 3/4 de votre période menstruelle – jour et nuit ! Par exemple pour celles qui ont 5 jours de règles, je vous conseille d’en avoir au moins 3.. pour avoir le temps de les laver chaque soir ! Tout dépend évidemment de votre flux également ..
J’en ai personnellement 4 et comme je ne porte QUE ÇA, jour comme nuit, il faudrait que j’investisse dans deux ou trois autres.

J’espère que cet article vous aura été utile,

J’ai hâte d’avoir vos retours !

Je devrais tester sous peu la marque eco-friendly Modibodi, qui propose des culottes composées de laine de merinos, fibre de bambo et microfibre. J’y reviendrai !

Qu’utilisez-vous comme protection menstruelle ?

2 Commentaires

  1. Mathi
    31/01/2020 / 18:41

    Trop cool ! Tellement important de trouver des solutions pour le future de notre planète et notre santé !!!
    trop de love mon vickos

  2. Jeanne
    28/01/2020 / 19:57

    Salut !
    Super article, moi aussi j’ai sauté le pas sur les culottes Think. Ça fait moins d’un an mais j’adore déjà !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.