Trop maigre vs trop grosse

Entre les secrètement jalouses, qui ne feront jamais un 34-36, toutes celles qui n’y restent jamais longtemps ou encore les moins fines qui s’assument « un peu trop » à en dénigrer les autres .. y en a assez.

Je vois souvent passé des posts du style « certes je n’ai pas la taille mannequin.. « je suis plus près d’un 40 qu’un 36 » .. ou encore du style, « oui j’ai des formes et alors » et j’en passe.. pour au final recueillir un flot de commentaires tous très sympathiques pour l’égo de celle qui prône haut et fort qu’il faut assumer son corps ..

À un moment donné c’est pas pour « réconforter quelqu’un » qu’on a traité de « grasse » qui faut en dénigrer les autres parce qu’au final le problème reste toujours le même : la critique sur « ce que tu n’es pas » ou ce que tu veux défendre (ici les kilos en trop). Bref on va dans le mauvais sens!
Vous faites peut-être partie des filles qui ont déjà laissé des commentaires du style « t’es une vraie femme au moins »,  « c’est mieux qu’un sac d’os« , t’es une fille « normale » et j’en passe ! en tout cas vous en avez certainement déjà lus !
ALLOO mais stop les gens ! Ah parce que si tu as le « malheur » d’être née très fine, « filiforme« , t’es pas une vraie femme?? t’es moins féminine qu’une fille au gros eins, qu’une taille 40 ou qu’une fille « normale » ? C’est quoi la normalité au juste ? un 38 ?

Cet article je l’ai laissé en brouillon pendant plusieurs semaines puis je prends le temps de le partager aujourd’hui grâce à plusieurs personnes a qui j’en ai parlé (fines comme moi et qui ont ou qui ressentent exactement la même chose). À l’arrivée des beaux jours (si si ils sont là..) les articles « je m’assume » se multiplient et c’est tant mieux mais parce qu’on pense toujours aux « trop grosses » mais jamais assez aux « trop fines » selon les standards. Parce qu’être « très fine » n’est pas censé être un complexe ?
Pour certaines tu es parfaite et pour d’autre trop plate, trop mince, trop petite, trop grande et j’en passe ! Et si on essayait juste de faire avec ce qu’on a ? ou ce qu’on n’a pas ?

Depuis toute petite j’ai toujours été très fine. J’ai peiné à dépassé la barre des 50 kilos alors quand t’en parle « un peu » (parce que, oui la majorité des gens ne t’écoute pas ou à peine.. pauvres petites fines trop fines .. parce que ‘non ce n’est pas un problème‘, parce que c’est mieux que d’être « grosse » soit disant), on te balance un « de quoi tu te plains« , « t’as qu’a mangé » Ahah si c’était si simple, je répondrais à toutes celles qui veulent perdre du poids d’arrêter de manger et voilà tout (rire diabolique)
Fin voilà.. « je ne raconte pas ma vie » sur ce blog parce que je ne l’ai pas « créé » pour partager mes peines et mes pleurs. J’ai du mal à exprimer mes sentiments, à les partager, même avec mes proches alors je ne serais jamais ce type de blogueuse qui déballent sa vie sur les internets ce qui les rendent bien plus sympathique que moi par ailleurs mais voilà ce n’est pas moi (mais je suis tout de même une fille sympa en vrai ;). Après, je suis fidèle à ce que je suis au quotidien. Très secrète mais pas pour autant discrète.

Combien de fois on m’a dit, étant plus jeune (vous savez période primaire et ado ou les gens ont pas trop de tact), « toi t’es anorexique« . Ah bon ? Tu sais que l’anorexie est une maladie ? Non parce que bon ..

Puis pourquoi les gens se sentent le droit de le « balancer » comme ça au final ? Simplement parce que ce n’est pas qu’être très fine » n’est pas censé déranger ?
On inverse la situation deux minutes.
Vous vous sentez de dire à quelqu’un « ah mais je pensais que t’étais obèse » et pas seulement « gros »?
umm, une petite voix te dirait dans ta tête « euhhh ça se fait pas » on est d’accord ? Si ce n’est pas vous ce sera votre entourage de toute façon. C’est déplacé donc pourquoi devrons nous l’accepter de l’autre coté ? et trouver ça normal ?

Moi j’ dis (sisi) faut s’assumer tout court mais surtout accepter les autres. Je ne ferais jamais du D, je ne serais surement jamais en surpoids, non je n’ai pas de problème de cellulite et quand tout va mal je ne me rue pas sur un pot de glace ! Parce qu’il y a aussi ce genre de fille, celle qui perdent plus facilement qu’elles ne prennent. (tape dans tes mains!)

Alors, on est d’accord, c’est plus facile à dire qu’à faire. Après 50 commentaires de ‘tu es très bien comme tu es‘, est-ce qu’on se sent réellement mieux ? Bouarf .. du haut de mes tout juste 23 ans.. je peux vous dire que non. Tout se passe dans la tête et personne d’autre que vous peut faire ce travail là, même après tous les plus beaux commentaires du monde (je parle de commentaires en général pas seulement écrits)

Bref, j’avais cependant envie de noter ceci par ici. Au nom de toutes ces « pauvres petites filles trop fines » qui se prennent et se prendront encore des réflexions parce qu’on tend de plus en plus vers une société de « l’acceptation de soit » mais bizarrement de l’acceptation de soit avec des kilos en trop uniquement,  mais du coup cela engendre la « haine » de l’opposé et en prônant les « non au taille mannequin et vive les formes » ! (tout en nous bombardant d’images de bombasses à longueur de journée certes) cela creuse encore plus ce problème.

J’ai juste l’impression qu’on ne peut pas être l’un sans l’autre vous voyez. T’es « enveloppée », c’est forcément mieux que d’être « un sac d’os, sans forme » et quand tu es très fine c’est « une chance », c’est « mieux que d’être grosse »ou alors c’est forcément une maladie !

Toujours mieux, toujours mieux.. mais qu’on soit forte, carrée, filiforme, petite ou grande .. il n y a pas de mieux que .. arrêtons de dénigrer l’opposé pour se conforter dans notre soit même physique.

17 Commentaires

  1. 17/07/2016 / 21:18

    Bravo pour cet article, tu as bien fait de le faire si ça peut faire évoluer un peu le regard des gens :). JE ne suis moi-même pas quelqu’un de très fine. Mais j’ai une amie qu’il l’est, c’est sa morphologie un point c’est tout et une fois, un inconnu s’est permis de lui dire qu’il fallait qu’elle mange. J’ai trouvé ça très impoli, surtout que cette même personne ne se serait jamais permis de dire le contraire à une personne en sur-poids.
    Il faut que le regard des gens évolue, la normalité n’existe pas, et les goûts des uns et des autres sont très variés.
    Alors merci pour cet article 🙂

    • Vicky 17/07/2016 / 21:29

      merci pour ton commentaire bien trop mignon 🙂

  2. 16/07/2016 / 14:31

    Le problème c’est que notre société prône l’extrême minceur, et la taille mannequin. Va dans un magasin style « Jennyfer » quand tu fais une taille 44! Et regarde bien la tête des vendeuses. Crois moi c’est arrivé à ma soeur qui m’accompagner … Du coup, c’est plus facile de se faire accepter quand tu es mince, que quand tu es grosse

    • Vicky 17/07/2016 / 15:50

      Je suis d’accord la dessus ..
      Après personnellement, plus jeune j’avais beaucoup de mal à m’habiller aussi parce que la plupart des jeans était trop grands et quand je prenais ma taille ils étaient trop court en bas ! C’est encore un autre sujet ..

  3. Romane
    16/07/2016 / 13:04

    Salut Victoria !
    J’ai relu cet article plusieurs fois avant de me décider à laisser un commentaire parce que je suis un peu perplexe et je ne veux pas que ce soit mal pris mais il y a des choses qui m’ont un peu dérangées dans ce que j’ai lu.
    En fait voilà, je fais partie de ces filles qui n’ont pas laisser le type de commentaire dont tu as parlé sous les photos de filles qui font du 38/40 et plus mais en voyant ces photos je me suis souvent dis  » bah t’es une femme, t’as des formes, c’est la nature et c’est biologique, tu peux pas trop lutter, t’es jolie comme ça ». En fait tout ces commentaires je les ai toujours lu comme quelque chose de réconfortant.
    à titre personnel j’essaye de faire du sport 3 fois par semaines mais c’est pas forcément toujours évident à tenir car je suis étudiante en droit et le rythme n’est pas léger du tout, je n’ai pas beaucoup de temps pour moi ( même en vacances, je fais des stages ou je bosse mes cours ). Bref, j’arrive parfois à trouver du temps pour faire du sport entre mes cours et mes stages. J’essaye de manger le plus équilibré possible mais pareil quand tu manques de temps bah c’est un peu chiant. Et toujours est-il que j’ai de la cellulite, des cuisses qui ressemblent plus à des troncs d’arbres qu’à quelque chose de sexy ou de simplement joli. Et je ne me jette pas sur un pot de glace dès que ça va mal. Et parfois c’est découragent. En soi je sais que je me fais du bien mais mon corps est comme il est, il ne peut pas changer de façon radicale. J’aurais toujours des grosses cuisses. C’est pas le drame de ma vie hein mais on peut pas nier qu’on vit dans une société où on nous montre que les jolies femmes sont celles qui sont toutes fines. Et je comprends parce que moi aussi je trouve que c’est plus joli. Alors ça me dérange un peu et m’attriste que les commentaires laissés sous les photos des filles qui font donc du 38/40 ça t’affecte toi ou affecte d’autres filles. Parce qu’à aucun moment j’ai réfléchis en me disant : toutes les filles bien fines ne ressemblent à rien ou ne sont pas de vraies femmes ou je ne sais quoi d’autre. Et je ne pense pas que ces commentaires là étaient contre toi ou d’autres filles mais pour rassurer, pour aider à s’accepter. Je me dis juste que bon à la base de la base le corps des femmes était plus rond que celui des hommes. Aujourd’hui ça a évolué. Bah biologiquement je me suis fait un peu avoir parce que j’ai pas connu l’évolution et que je peux pas trop lutter. Enfin voilà, je crois pas que le fait de dire à quelqu’un  » oui t’as des formes, mais tu es quand même jolie comme ça et tu peux pas trop lutter » ce soit te dénigrer toi.
    Après on peut parler du fait que c’est peut être ridicule de vouloir se faire flatter l’égo car comme tu dis, c’est pas avec des commentaires qu’on se sent mieux étant donné que beaucoup de choses se passent dans la tête mais c’est encore un autre débat.
    Je pense ces commentaires comme de l’aide à l’acceptation de soi. Pas comme un dénigrement des filles « comme toi ». J’ai beau penser la même chose que ces commentaires, c’est plus pour me rassurer et pas trop déprimer de ne pas être plus fine parce que je ne le peux pas. Voilà.
    Mais après j’entends complètement que ça doit être insupportable de recevoir des réflexions comme quoi t’es trop maigre ou que t’es un sac d’os et j’en passe. C’est inacceptable à mon sens pour le coup. Et je comprends que ces commentaires là te choquent et ils me choquent aussi. Que les gens nous foutent la paix avec leurs remarques à la con sur notre corps.
    En tout cas je suis désolée que les commentaires qui aidaient juste la fille en 38/40 à s’assumer t’aient un peu blessé ( je parle pas de ceux qui sont objectivement blessant vis à vis des filles plus fines qui les traitent de sac d’os ) parce que je ne pensais vraiment pas à mal en les pensant pas plus que celles qui les ont écrit à mon avis.

    • Vicky 17/07/2016 / 15:56

      Merci Romane pour ton commentaire 🙂
      C’est intéressant ce que tu me dis .. et c’est exactement ce que je voulais dire .. tous ces messages « réconfortants » pour les uns, le sont forcément moins pour les « autres » parce qu’ils les visent personnellement. Comme tu dis, tu peux très bien dire « tu es très jolie comme ca » mais sans pour autant avoir des mots durs face à l’opposé ! Tu vois ce que je veux dire ?
      Ces commentaires ne me blessent plus mais je les constate de plus en plus néanmoins et je sais qu’ils peuvent tout aussi dérangé qu’un « t’es grosse ».
      Je suis désolée que tu t’es sentie « visée » et même si tu avais déjà laissé ce type de commentaire .. c’est pas un drame .. la plupart c’est évidemment pour « laisser quelque chose de gentil » mais en fait ça ne l’ai pas totalement .. après évidemment chacun pense ce qu’il veut et s’exprime mais voilà je voulais donner un peu de voix à toutes les « autres » qu’on oublient parfois 😉
      Je t’embrasse !

  4. Victoria
    15/07/2016 / 01:17

    Bien dit!
    Je ne suis pas dans la même catégorie, je n’ai jamais été filiforme, pas grosse non plus, mais j’ai droit aux remarques « oh toi tu peux manger ce que tu veux » « oh non t’es pas grosse arrête » ou « comment tu fais pour garder la ligne en mangeant comme ça »…bah je mange pas comme ça tous les jours, je surveille, je pèse, j’equilibre tout ce que je mange, tu sais pas tu vis pas avec moi, t’es pas dans ma tête, t’as pas pris 15 kilos quand tu étais ado, ces 15 kilos perdus qui m’ont laissé les fesses zébrées (vergetures!), tu n’as pas vécu mes crises de bouffe, de pseudo boulimie quand je mangeais pour calmer mes angoisses. Bref, le jugement est partout, tout le temps, et sur les réseaux sociaux sans limite. On est tous differents, parce qu’on a le droit et/ou parce qu’on a pas le choix parfois. Ces gens qui se permettent de juger à tout va, sans retenue… J’ai toujours été outrée qu’on puisse dire à une fille sur Instagram qu’elle est trop maigre, « tu devrais manger t’as l’air d’une anorexique ». Mais vous dites aussi aux nanas obèses « tu devrais pas toucher à la bouffe, t’as vu comment t’es grosse » ?! Honteux.
    Bah oui ya des maigres et des grosses, des petits seins, des gros cul, des fesses plates, des filles qui adorent leur jambes maigres, d’autres qui les détestent, y’a celles qui combattent la cellulite, d’autres qui veulent un corps musclé, mais moi je pense que le principal c’est de se sentir bien dans son corps et dans sa tête. Et ce ce n’est une question de taille… On possède toute notre corps, on l’a pas toujours choisi, on n’en fait ce qu’on veut. Et on n’est pas obligés non plus de rentrer dans le moule, sinon tu deviens tarte. Ahah!

    • Vicky 17/07/2016 / 15:59

      Exactement on choisi pas toujours notre corps mais après on peut évidemment en faire ce qu’on souhaite aussi !
      Il y a aussi les filles très fines qui adorent être fine et qui font super attention .. il y a tout un tas de métabolismes différents
      body is not perfect 🙂

  5. yona
    15/07/2016 / 00:09

    Je me retrouve dans ton article étant moi même filiforme et très complexée pendant des années. Je t’invite d’ailleurs à consulter mes deux derniers articles qui en parlent.
    Bisous
    Yona

  6. Daphne
    14/07/2016 / 13:08

    Je valide je valide je valide 😉

  7. Houtys
    14/07/2016 / 13:02

    J’aime bien ce genre d’article, là où on pousse un petit coup de gueule parce qu’on ne respecte pas les diktats du corps parfait.

    Je te comprends totalement. Ça fait 4 ans que je fais le même poids: 37 kg pour mon mètre 57, et je peine toujours à grossir. Je le sais, ce n’est pas beaucoup. Mais je ne suis pas anorexique.

    Le pire lorsqu’on a ce « type de morphologie » ce sont les réflexions qu’ont se prend quand on est plus jeune du style « tes parents te donnent pas à manger ?! ». Les gens peuvent parfois être désobligeants avec leurs commentaires déplacés !
    Mais le principal, c’est que NOUS, nous sentons bien dans ce corps.

    Bonne journée Victoria !

    • Vicky 17/07/2016 / 16:00

      c’est ça .. mais pas toujours facile quand on te fait sans cesse les mêmes réflexions ! 😉
      Bon week-end Céline

  8. Capucine
    14/07/2016 / 12:27

    Bonjour !
    J’ai hésité à réagir à cet article, parce que je sens bien que c’est un vrai cri du coeur qui reflète une vraie souffrance, mais en fait je me sens un peu obligée aussi, parce que j’ai l’impression que tu confonds des trucs et qu’on ne peut pas vraiment tout laisser dire.

    Pour commencer je voulais dire que j’aime beaucoup ton blog, ton look, et ta marque, que ce n’est donc pas une attaque personnelle de « hater ». Bon.

    Je ne pense pas que tu le fasse exprès, mais y’a quand même carrément des relents de fat-shaming dans ce que tu écris…Je ne dis pas qu’on a aucune raison de complexer quand on est mince, mais il se trouve que socialement c’est quand même plus simple.

    Le 38 c’est en effet une norme, une moyenne, la moyenne de taille de cul des jeunes femmes (parce que si on ajoute les moins jeunes on passe au 42, hein), Mais c’est pas du tout la norme de ce qu’on voit dans les médias, dans la pub, partout. Quand tu es ronde, ou même « normale » mathématiquement, que tu fais un 38, dès que tu sors dans la rue, même sans sortir dans la rue à vrai dire, le monde entier te dit que tu es trop grosse. Les filles sur les pubs, les actrices dans les films et les séries, jusque les vêtements de prêt à porter qui sont coupés pour bien tomber sur des filles minces et qui sur toi font des plis tristement inesthétiques. On est assaillies aussi de publicité qui te proposent de mincir facilement, partout on affiche que ce qui est beau est mince et que toi, donc, tu es laide. Et quand tu mincis tout de suite on te dit « wow bravo ! », genre forcément tu le voulais, parce que c’est normal de vouloir être mince, tu l’as forcément voulu, ils te dérangent forcément, les kilos que la société considèrent comme en trop.

    Les remarques indélicates sur le poids, on les entend aussi. Et figure-toi qu’on le dit, en fait, vraiment, aux rondes, qu’elles n’ont qu’à arrêter de manger. Et que pire, elles le font. Et qu’en fait, « ronde », ça arrive très vite, et que des fois, t’es pas ronde, et tu le fais quand même, parce qu’on te fait croire que t’es ronde, alors que t’es en bonne santé, en fait, et très bien comme t’es, et tu te ruine la santé à vouloir ressembler aux affiches dans la rue.

    Si les articles fleurissent en cette saison sur s’accepter quand on est ronde, c’est parce que ronde, ça arrive très vite, 38 t’es ronde alors que t’es dans la norme. Du coup bien plus de jeunes filles considèrent qu’elles sont rondes que minces, et c’est pour ça qu’il y a plus d’articles pour nous.

    C’est malheureux que des filles jalouses s’en prennent aux filles minces parce qu’elles représentent un idéal qu’ils n’atteindront jamais, mais plutôt que de t’en prendre à elles prends-t-en plutôt aux responsables de cette jalousie, aux coupables, aux médias, à la société en général qui donne des normes à la beauté. Parce que le problème ce n’est pas seulement que la norme que l’on veut nous vendre ne correspond pas à celle de la population, c’est qu’il existe une norme tout court. Pourquoi est-ce qu’il faudrait qu’un type de corps spécifique soit mieux que les autres ? Parce qu’il y a certes la minceur, mais aussi la couleur de peau, par exemple.

    Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire, désolée pour le côté donneuse de leçon, j’avais un coup de gueule à pousser aussi.

    Bon week-end, keep up the good work.

    Capucine

    • Vicky 17/07/2016 / 16:13

      Capucine ..
      Tu as un peu mal interprété mes propos ou alors c’est moi qui n’est pas été assez « claire » mais je ne m’en prends en aucun cas à ces filles la. Jalouses ou pas d’ailleurs. Je ne vise personne juste les gens en général, la société comme tu le dis. Après tu parles de normes : la fameuse taille 38. OK très bien, c’est la taille moyenne des femmes en France mais est-ce forcément un repère ? T’es censée faire un 38 pour être bien ?
      Je ne pense pas .. ça varie en fonction de ta taille aussi par exemple ! Socialement c’est mieux de faire un 34 qu’un 44 c’est certain mais d’un 38 ? Pas sur .. quand on passe des années à entendre « t’es trop fine » etc tu ne peux que complexer ! Après c’est peut-être quelque chose que les filles qui sont justement plus grosses ne peuvent pas comprendre .. car c’est forcément plus facile de s’imaginer être complexé car en « sur-poids » qu’en « sous-poids » et pourtant … c’est le cas de beaucoup d’entre nous.

      Je comprends totalement tes propos et je les trouve très justes. Socialement c’est « mieux » d’être très fine que grosse mais ce n’était pas le sujet de mon article. Je voulais simplement donner un peu de voix aux autres filles, celles qu’on « dénigre » aussi, pour « réconforter » et accepter son corps « imparfaits ». On peut le faire sans forcément dénigrer l’opposé. Et dans ton texte tu sembles insister sur le « bourrage » de crânes.. les actrices et j’en passe. Bien sur mais pas tous ! Ce n’est pas tous des canons de beauté et des tailles 34 et j’en ai beaucoup à citer !

      Merci d’avoir pris le temps de m’écrire en tout cas
      Je t’embrasse

      Bon week-end 🙂

  9. Claire
    14/07/2016 / 12:26

    Bravo pour ton article, il est vraiment très bien écrit et très représentatif de mon propre avis ;). Je suis dans le même cas que toi, j’ai toujours été très mince. Mon entourage se plaignait toujours de leurs kilos en trop et quand moi j’ai le malheur de me plaindre et dire que je rêverais d’en prendre quelques uns, j’ai toujours eu le droit au : « si j’avais le temps je te plaignerais! » ou bien « de quoi tu te plains au juste? ». On encourage les personnes qui se trouvent « trop grosses » mais il faudrait aussi accepter que certaines personnes se trouvent « trop minces ».

    Alors félicitations pour l’avoir dit haut et fort ! 🙂

  10. 14/07/2016 / 10:56

    C’est un très belle article, je suis complètement d’accord. Je pense qu’il n’y a aucune silhouette à « plaindre » plus que d’autres ! Je pense qu’on peut pas vraiment juger le corps des autres à part le notre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.