1 semaine à Ténérife

Nous sommes arrivées sur « l’île du printemps éternel » un samedi en plein mois d’août. Le vol depuis Paris a duré moins de 4 heures. Il faut une heure de bus depuis l’aéroport sud (celui des vols internationaux) pour arriver à l’hôtel à Puerto de la Cruz, où nous allions passer la semaine.

PUERTO DE LA CRUZ

Puerto de la Cruz se situe sur la côte nord-ouest de l’île.  Elle possède une jolie plage de sable noir (Playa Jardin), un complexe de piscines parfait pour une après-midi farniente : le Lago Martianez et un très beau jardin botanique (appelé jardin d’acclimatation de la Orotava).

C’est petit mais animé en soirée. On a aimé se balader dans les petites ruelles, entendre les espagnols gratter leur guitare acoustique d’un rythme entraînant près du port, partir à la recherche de restaurants cachés tout autant que manger des tapas sur les places animées du centre ville.

Le premier soir – c’était samedi ! – après avoir goûté la cuisine typique des Canaries à la Tasca El Olivo, nous avons découvert la nightlife de Puerto de la Cruz. Direction le Limbo Bar : DJ, grande terrasse et boissons aux prix abordables, c’était très sympa, mais attention, à l’heure espagnole : il n’y avait quasiment personne avant minuit !

GARACHICO – MASCA  – LOS GIGANTES

Le lendemain matin, nous sommes allées chercher notre petite voiture louée chez une compagnie locale (pour information : il y a 2 agences Calle Puerto Viejo, nous en avons eu pour 125€ à deux, la location de 6 jours) et en route pour Garachico !

Garachico est belle, avec ses façades colorées, ses palmiers, ses balcons en bois et ses piscines naturelles. Le centre historique est très petit (en moins d’une heure on en a fait le tour) mais mérite tout de même que l’on s’y arrête. Les « piscines » d’eau salée sont une curiosité en soi : suite à une vieille éruption, la lave du volcan de l’île transformée en roche a créé différents reliefs au bord de l’océan, que l’homme a ensuite aménagé en bassins.

La suite du road trip nous a mené à Masca. Oui, on peut vraiment appeler ça un road trip car la route est aussi époustouflante que les destinations. D’ailleurs, si vous voulez vraiment découvrir toutes les beautés de Tenerife, une voiture est indispensable.

Nous avons fini l’après-midi sur la plage Los Guios à Los Gigantes« Los Gigantes » fait référence à ces impressionnantes falaises qui bordent la plage.

L ‘eau était plutôt bonne (environ 24°C) et remplie de dauphins, qu’il est possible d’observer en prenant un bateau.

Enfin, nous nous sommes rendues à Punta de Teno pour admirer le coucher du soleil.

Sur le chemin du retour, ayant entendu parler de Icod de Los Vinos, nous avons décidé de nous y arrêter pour dîner. On était dimanche, tout était fermé, hormis deux restaurants. Ou bien nous sommes vraiment mal tombées, ou bien c’est qu’il n’y a pas grand chose à voir à Icod si ce n’est le Drago Milenario !

SAN CRISTOBAL DE LA LAGUNA – SANTA CRUZ – ANAGA

Cap au Nord pour cette nouvelle journée.

Après un tour par le village coloré de La Laguna classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous nous sommes arrêtées pour déjeuner et visiter la capitale Santa Cruz de Tenerife. Nous n’avons pas manqué de passer par la Plaza de España, le parc Garcia Sanabria et le mythique Auditorium de la ville.

Non loin de là se trouve la Playa Las Teresitas, une plage artificielle dont le sable doré a été importé du Sahara, où l’on s’est permis une pause baignade-bronzage bien méritée compte tenu des grosses chaleurs de la journée et de notre programme chargé. C’est avec nos bikinis encore mouillés que nous avons repris la voiture direction le massif montagneux d’Anaga.

Le sud de Tenerife abrite un climat aride tandis qu’au nord, la végétation est luxuriante. Nous avons roulé à travers la forêt d’Anaga, découvert au fil du chemin des points de vue à couper le souffle sur les montagnes aux sommets découpés, des villages accrochés aux collines, une route tortueuse qui a fini par nous mener sur la playa Roque de las Bodegas. Sensation de liberté (épisode 1) à courir sur cette immense plage lisse quasiment déserte.

COMMUNES D’ARONA & DE LA COSTA ADEJE – FASNIA

On avait vu sur les internets que la vie sous marine était riche à Tenerife et qu’il était possible en particulier d’y voir des tortues. Pas très motivées par la plongée pour diverses raisons, nous avons préféré tenter l’expédition en snorkelling.

Premier arrêt de la journée à Las Galletas, à la pointe sud de l’île, où nous avons demandé des informations à une école de plongée française. On nous a appris qu’il était quasiment impossible de voir des tortues en snorkelling, qu’avant il y en avait effectivement un petit nombre près des côtes mais qu’aujourd’hui, à cause du tourisme, il n’en restait plus qu’une, et où les chances maximales de la voir étaient à El Puertito. « En revanche, si vous voulez voir des jolis poissons, allez à la Montaña Amarilla ».

Nous avons donc suivi ces bons conseils et sommes allées nager dans les eaux de la Montaña Amarilla, puis d’El Puertito. Et en résumé : gros fail. Oui, on a vu quelques poissons mais si vous voulez en prendre plein les yeux niveau snorkeling, réservez plutôt cette activité pour votre voyage en Indonésie.

Dernière étape de la journée : Los Roques de Fasnia. Un petit village de pécheurs où l’érosion due à l’eau de mer donne aux façades des maisons un charme particulier. On y est allées spécialement pour la « piscine naturelle » qui se trouve là-bas (il y en a beaucoup à Tenerife, mais il faut les trouver !) et avons profité du calme ambiant jusqu’au coucher du soleil.

De retour à Puerto de la Cruz, nous avons choisi de dîner à La Cocina, restaurant typique et délicieux situé dans la petite ruelle intimiste Calle de la Verdad.

 

 

LA OROTAVA – PLAYA LAS AMERICAS

En ce mercredi, nous avons attaqué la journée par un des plus beaux villages de l’île : La Orotava, dont le centre historique a été déclaré en 1976 « ensemble historico-artistique ».  Ca vous donne une idée sur l’atmosphère ambiante quand on parcourt ses rues et ses jardins.

Nous avons déjeuné au restaurant de l’hôtel Victoria, une belle découverte, où la nourriture est succulente et le cadre envoûtant.

L’après-midi, ça a été gros chill à l’hôtel. On gardait nos forces pour la soirée à…. Las Americas, réputé pour être l’endroit le plus festif de l’île !

En arrivant, (c’est à environ 1 heure de voiture depuis Puerto de la Cruz) nous avons dîner à La Bruschetta, et on peut dire qu’on a été gâté niveau restaurant ce jour-là, car les plats étaient tellement fous qu’on aurait presque eu envie d’y retourner tous les jours pour goûter tout le menu.

Après s’être bien rempli la panse, on a commencé à errer dans les rues saturées de bars, de clubs et de néons, de EDM et de Rihanna. Des gens vous accostent pour vous faire des offres indécentes sur le prix des boissons alcoolisées. Pire qu’un spring-break à l’américaine, le but était clair : se la mettre à l’envers. On a échoué dans un bar/club moitié posay moitié piste de danse, et on s’est prêtées au jeu.

Et après une courte nuit dans la voiture (on avait prévu couvertures et coussins, par contre on avait oublié Sam) on a repris la route de Puerto Cruz.

LE TEIDE

Dernier jour à Tenerife. Nous avions organisé le programme de nos journées en fonction de la météo. Car en général, il fait souvent soleil au sud et brumeux au nord et dans les hauteurs.

Le parc national du Teide est juste un endroit incroyable. Souvent comparé à l’ouest américain, les paysages varient à l’intérieur même du site. Il se situe au pied du volcan du même nom.

Les endroits qui nous ont le plus marqué sont les fameuses Miñas de San Jose et Roques de Garcia. Sensation de liberté extrême (épisode 2) en parcourant ce décor naturel lunaire et grandiose. Les photos parleront plus que les mots.

 

Un grand merci à ma petite Alex, la meilleure des compagnons de voyage pour avoir fait ce joli programme et rédigé cet article !

 

9 Commentaires

  1. 29/09/2017 / 15:17

    Tellement canon !!
    Sauvage et ultra varié comme paysage, j’adore

    Julie

  2. halleksja
    25/09/2017 / 13:48

    ❤❤❤❤

  3. 25/09/2017 / 13:25

    Bon, ça a déjà été dit mais les photos sont vraiment magnifiques 🙂 ! Les paysages de l’île sont superbes, et j’adore les maisons colorées ! Bisous

    • Vicky 25/09/2017 / 14:51

      Oh bah la-bas il y a de quoi faire ! Pourtant j’en ai partagé si peu mais il y en a plein 🙂
      Merci bcp!

  4. 25/09/2017 / 11:15

    Le moins que l’on puisse dire c’est que tes photos sont magnifiques et donnent envie de partir illico à Ténérife !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.