Organiser son road trip de 10 jours à Cuba

Organiser son road trip à Cuba

Ce qu’il faut savoir sur Cuba

Cette petite ile des Caraïbes d’abord colonisée par les espagnols puis rattachée aux Etats-Unis, est dorénavant une république socialiste depuis sa révolution en 1959.
Cuba fut mis sous embargo (économique, financier et commercial) par les Etats-Unis jusqu’en 2016, ce fut le plus long blocus commercial de l’histoire moderne.
La particularité de Cuba est également dans son architecture hispano-coloniale où les locaux et les touristes côtoient les voitures des années 50..

Il y a deux monnaies sur cette île : les pesos cubains (la monnaie locale) et les pesos convertibles (la monnaie pour les touristes). Je vais vous donner les tarifs des taxis et collectivos que nous avons payés au cours de notre séjour. Cette information était clairement manquante sur le net ! Pour info : 2 euros = 2.39 pesos cubains convertibles.

La vie locale

Malgré le fait que les locaux touchent un salaire d’environ 25 CUC/ mois cela n’en ai pas moins cher pour les touristes ! En effet, le gouvernement a eu la bonne idée de créer deux monnaies. La monnaie officielle, nationale, utilisée par et pour les habitants et la seconde, la monnaie convertible, utilisée pour et par les touristes.

Le tourisme a finalement bouleversé le rapport au travail sur cette île. Une infirmière touchera 25 cuc par mois alors qu’un chauffeur de taxi va faire 6 fois ce salaire en une journée .. Ceux qui travaillent avec les touristes vivent mieux que les autres. Pas étonnant que chaque “petite magouille” compte.. Vente de carte téléphonique (plus chère que le prix boutique) dans la rue, taxi à gogo en veux-tu en voila ..

Les cubains ont le sens du service ! Tu peux leur demander n’importe quoi .. mais ce sera toujours payant. Surtout à la Havane.. On ressent heureusement moins le mot “distributeur de billets” collé sur le front une fois sortie de la capitale et encore ..

 

Que faut-il pour se rendre à Cuba ?

Vous avez besoin d’un VISA pour vous rendre sur cette île. Cette carte de tourisme est délivrable en ligne mais également via des centres touristiques agrées.
Pour les parisiens, je vous recommande cette adresse  :

Novela Cuba
Du Lundi au Vendredi de 10h à 19h
14 Rue des Minimes 75003 Paris – France

La carte vous sera délivrée immédiatement pour 22 euros.

Comme pour les Etats-Unis, un papier sera à remplir dans l’avion vous demandant entre autre la raison de votre venue sur le territoire. On m’avait conseillé d’éviter de cocher le “séjour touristique” mais apparemment rien est vraiment vérifié par les autorités. Dans tous les cas ce papier sera à remettre lors de votre entrée sur Cuba, à la sortie de l’aéroport. Garder également bien votre VISA, il vous sera repris lors de votre départ.

 

Comment obtenir un VISA pour Cuba si vous partez des Etats-Unis ou d’un autre pays que le vôtre ?

Ce fut évidemment mon cas.. Enchainant Coachella et Cuba, j’ai pris un vol de Los Angeles pour rejoindre Miami et ensuite Cuba. Dans tous les cas, je venais des States. Et ça, ça pouvait poser un problème. Je m’étais un peu renseignée et beaucoup disaient qu’ils s’étaient fait refuser l’entrée sur le territoire .. pas très rassurant au premier abord … maisss no panique ! Au final il suffit simplement de se faire délivrer un VISA de part votre compagnie aérienne. Si vous avez un logement aux Etats-Unis vous pouvez vous le faire délivrer en amont (si ca vous rassure) par une demande en ligne. Je partais avec American Airlines, c’est possible par ici.

Le plus simple est toutefois de le faire sur place, directement à Cuba, auprès de la douane. Il me semble même que c’est moins cher. J’ai payé 65 euros alors qu’on m’annonçait 85 via ma compagnie aérienne.

 

Que faut-il réserver à l’avance ?

Nous n’étions pas dans une période vraiment touristique mais nous avions tout de même réservé quelques casas en amont. Les casas particuliar sont tout simplement ce qu’on pourrait appeler chambres d’hôtes chez nous. Vous ne pourrez pas réservé via Booking ou autre pour ce séjour. Seulement des sites de styles Airbnb fonctionnent.

Nous avions également réservé notre tour à cheval sur Vinales pour être certaine d’en avoir un le jour voulu ! Je vous donnerai ces coordonnées plus bas.

Notre parcours

Arrivée à La Havane – Cuba, lundi en fin de journée

Le tarif est unique. 25 cuc de l’aéroport au centre avec un taxi officiel.

La première nuit était dans le vieux centre de La Havane, dans une casa trouvée sur Airbnb.

Nous avions prévu une seule nuit sur La Havane pour y revenir en fin de parcours.

Le lendemain, notre road trip nous conduit à environ 1 h de La Havane, sur la route de Vinales, une halte à Soroa.

Comptez environ 80 cuc environ le taxi personnel (on s’est clairement fait avoir .. le prix moyen est de 50/60 mais bien moins cher en collectivo mais impossible de négocier moins cher sans l’aide d’un local et dites-vous qu’au départ les mecs nous demandaient 120 ! N’hésitez pas à  négocier ( surtout) si vous en prenez un dans la rue ! C’était la dernière fois que nous payerons aussi cher un taxi haha. Nous avons fait principalement le reste du parcours en collectivo.

Nous avions également réservé notre casa à Soroa. Ce n’est pas vraiment une ville touristique contrairement aux autres villes visitées La ville se résume à des petites maisons le long d’une longue route. C’est la campagne. Nous avons fait du stop pour rejoindre (de base) “le centre ville”. Je mets des ” parce qu’on ne l’a jamais trouvé  ahah.. Ernesto (qui a une ferme et quelques chevaux) nous a pris sur la route.. nous avons passé la journée avec lui. Il nous a fait faire une petite balade en forêt pour nous amener à une rivière. C’était une journée assez marrante. C’était notre première véritable expérience avec un local. Ma copine parlait assez espagnol pour avoir une conversation (bien que limitée mais suffisante) et ça a clairement fait la différence.

 

Mercredi nous partions pour Vinales.

Nous avons pris un taxi personnel, commandé directement par notre casa cette fois.

Comptez 60 cuc pour rejoindre Vinales.

Nous avions prévu deux jours sur place. Le premier jour, nous sommes arrivées sur l’heure du midi. Nous avions programmé notre balade à cheval avec Caballos Ios Mogotes. Je vous les recommande ils sont tops. Vous pouvez les contacter via Facebook directement sur leur page ici. Les chevaux y sont bien traités et ça c’est important. Comptez 5 cuc l’heure. Nous avions réservé 3heures à vous de voir le temps que vous avez. Au programme : randonnée à cheval dans les champs de tabac, halte à une petite cabane où on nous explique la fabrication du cigare et du café entre autre et évidemment le tout à cheval.

Il faut savoir que les 9/10ème des récoltes de tabac sont reversés à l’état pour la fabrication et la commercialisation des cigares. Le paysan peut fabriquer ces propres cigares avec le reste mais n’aura pas l’autorisation de les vendre en boutique officielle, ni d’y poser une bague.

Sachez que vous pouvez  acheter directement vos cigares auprès du récoltant si vous faites cette activité  pour 10 fois moins cher.

 

Second jour : Cayo Levisa

Nous avions en effet prévu de passer une journée au paradis. Nous avions hésité à rester sur place pour une nuit. C’est possible mais il y a un unique hotel sur l’ile, il faut donc s’y prendre en avance si vous souhaitez une chambre ! Finalement c’était trop juste pour notre programme. En vrai, une journée entière suffit. Le ferry (à une petite heure de Vinales) est à 10h et le retour à 17h. Nous avons pris un taxi pour nous y rendre. Par chance, le mec de notre casa était justement un taxi.. et a pu donc assurer les A/R.

Il faut savoir que les touristes vont en général soit sur Cayo Levisa soit sur Cayo Jutias. Deux iles paradisiaques au large de Cuba. Sable blanc, cocotier .. et la mer à perte de vue.

Nous avons pris un pass all inclusive. 35 cuc la journée : A/R en bateau + déjeuner inclus. C’est de toute façon la seule offre disponible pour accéder à l’ile si vous n’avez pas réservé de nuitée sur place. Auparavant la traversée était seulement de 15cuc .. Cayo Jutias est d’après ce que j’ai pu lire, moins “aménagée” et beaucoup moins chère ! 

Le flot de touristes débarquent et s’installent sur les transats. Avec ma copine, nous avions justement envie de “visiter” un peu cette ile vierge avant de poser nos fesses. Notre balade nous a menée au bout de l’île, à un bar de plage isolé. Nous y avons rencontré Danielo (le vigile) et son copain (un mec qui travaillait au restaurant). Nous avons passé quelques heures avec eux à boire des mojitos et danser sur de la musique cubaine, face à l’ocean. Danielo parlait un peu anglais alors on a pu  échanger davantage. Seconde experience avec des locaux .. et très chouette!

Nous aurions bien souhaité rester au moins une nuit de plus sur Vinales histoire de profiter de la vie nocturne. Il y a de l’ambiance sur la grande place et sur les rues adjacentes mais après des journées pareilles nous étions bien fatiguées !

 

Le lendemain, nous partions pour Trinidad

Nous y sommes restées deux nuits ! 6 heures de route nous attendaient en collectivo pour 30 cuc chacune.

Ce fut la partie du voyage la moins organisée car au départ,  nous devions n’y passer qu’une nuit avant de remonter sur la Havane mais on a tellement aimé qu’au final on y est restées deux !

Sur la route nous avons fait un stop à Playa Larga .. pour le déjeuner ! J’avais lu des jolies choses au sujet de ce spot mais au final nous aurions été déçu d’y rester une nuit. C’est très sympa pour se rafraichir sur une plage sauvage mais pour le reste sans  plus.. 

Nous n’avions pas booké de casas sur Trinidad mais c’est très facilement trouvable. Toquer à quelques portes dans le centre, il y aura forcément une casa dans la rue! La notre était super! Elle se situait derrière le restaurant San José (délicieux), dans la Calle Gracia.

C’est une maison entièrement pour les touristes donc vous n’êtes pas vraiment chez l’habitant comme souvent ! Pour 25 cuc par nuit nous avions une chambre, un grand salon, patio et cuisine communs. Comme nous étions seules dans la maison ces jours là .. on étions vraiment comme à la maison!

Perdez-vous dans les rues colorées de Trinidad, c’est sublime.. Beaucoup de bars et restaurants sont très chouettes. Nous avons admiré le couché du soleil sur un bar terrasse derrière la Casa de la Musica. Spot bien connu, chaleureux où s’enchaine petits concerts en buvant des mojitos..


Nous avons pris une matinée pour faire Topes de Collantes, un parc naturel et sa cascade à une demi-heure de Trinidad. L’accès à celle-ci est de 5 cuc par personne. Je vous préviens c’est assez physique mais l’endroit est vraiment magique. Prévoir 3 heures environ.

Pour notre dernier soir, nous sommes allées en discothèque. Seule véritable “grosse soirée” qu’on est fait sur Cuba au final et c’est pas faute d’avoir cherché sur La Havane.

Nous sommes allées faire la fête dans une grotte : Las Cuevas. C’est franchement à faire ! Un peu galère à trouver, n’hésitez pas à demander à quelques passants !
Comptez 5 cuc l’entrée mais avec une consommation comprise !

 

Le lendemain, retour à la Havane

Nous avons terminé par la capitale où nous sommes restées deux nuits mais à l’hôtel cette fois … Nous logions dans le vieux centre. Pour info, nous avons payé 25 cuc chacune de Trinidad à la Havane en collectivo.

Nous nous sommes perdues dans les ruelles de la Havane Viega (le vieux centre) mais également dans le quartier du Vedado. C’est d’ailleurs dans ce quartier que nous avons trouvé notre bébé-chat. Si vous me suivez sur InstaStory vous avez peut-être suivi cette histoire. Ce petit chat de quelques jours abandonnés sous une benne à ordure en plein soleil.. Nous l’avons récupéré et essayé de lui trouver un toit. On a marché marché .. à la recherche d’une association ou quelque chose .. Il y a beaucoup de chats et chiens errants dans le pays .. ce ne fut pas facile.

Globalement ils sont nourris, du moins sur la capitale.. mais lui avait vraiment besoin de soins.. il n’ avait même pas une semaine. Nous avons finalement trouvé une dame “la dame aux chats” comme l’appelle les gens .. qui l’a nourri, soigné mais qui ne pouvait pas pleinement s’en occuper.. Elle en avait déjà beaucoup chez elle et  elle nourrit déjà tous les chats du quartier.

C’est ma copine qui a du gérer seule la suite car j’étais déjà partie pour l’aéroport. Finalement elle l’a laissé à un monsieur (celui que nous avions rencontré auparavant et nous avait guidé à la dame au chat). Sa chatte venait d’avoir des petits .. et devant le désespoir de ma copine il a accepté de le garder! On doit d’ailleurs l’appeler pour avoir des nouvelles du chaton ..

Sinon, sur la Havane, je vous conseille de vous balader .. passer par l’incontournable Parque Central, buvez un mojito à la Bodeguita del Medio. Des français nous ont déconseillé de faire le musée de la Révolution qui apparement était “vraiment nul”. Nous avons bu deux soirées de suite un verre en terrasse de La Vitrola. Les cocktails sont bons et l’ambiance typique !
Si vous commencez à faire une overdose des plats locaux (on en pouvait plus à la fin ahha faut dire que c’était toujours plus ou moins la même chose),  je vous conseille les restaurants italien Il Rustico & 5 Esquinas Trattoria.

Voilà pour ce voyage. Cuba est une île incroyable.. c’est un très beau voyage. Je trouve toutefois dommage qu’il y ait autant de différence entre la vie touristique et la vie locale .. 

Désolé pour la longueur de l’article .. si vous êtes arrivé jusqu’ici bravo ! Vous préparez peut-être vous aussi votre voyage sur Cuba .. il me reste qu’à vous remercier d’avoir lu mon article et enjoy à vous ! 

9 Commentaires

  1. 17/05/2018 / 11:09

    Mon grand-père est y allé et ça dépayse totalement!
    Super article, tu m’as donné envie de faire mes valises haha

    PS: Tes photos sont tellement sublimes, que j’en ai enregistré pour les mettre en fond d’écran sur mon ordit :))

  2. 15/05/2018 / 12:23

    Salut,
    Merci pour cet article détaillé ! Je me rends à Cuba 3 semaines en juillet avec des amis donc en voyage économe on va dire. As tu trouvé la vie chère ?
    Comment était la nourriture (j’en ai pas entendu que du bien haha)? Y a til des petits marchés pour manger local ?
    Derniere question pour ladresse que tu as donné pour le visa est ce qu’il faut réserver un créneau ou si je me pointe la procédure est assez rapide ?
    Merci beaucoup !

    • Vicky 17/05/2018 / 17:33

      La procédure est genre express ! Même pas 5 minutes et La Havane est un petit aéroport donc il n y avait personne perso quand je suis arrivée ! Après oui .. je pensais que ce serait “très économe” sur place mais pas tant que ça.. Les nuits ne coutent pas grand chose mais entre dejeuner/diner et transports c’est finalement pas donné !

  3. 14/05/2018 / 13:50

    Hello !
    Tes photos sont magnifiques ! Cuba est un pays que j’aimerais beaucoup faire, mais prochain voyage prévu : le Brésil.
    Je garde Cuba pour plus tard et met ton article de côté car il me servira !

    Merci à toi !
    À très vite,
    http://goodmorninglola.com/fr/

  4. 14/05/2018 / 07:35

    ça a vraiment l’air magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.