« Et toi, tu fais quoi dans la vie »

« Et toi tu fais quoi dans la vie ? » .. Cette question vous l’avez surement déjà toutes entendue (à moins d’être encore au lycée?) … et vous l’avez sûrement même posée vous aussi!

Cette question devenue finalement totalement banale lors d’une rencontre, peut parfois être si exaspérante.. Personnellement c’est une question que je déteste. Bien que j’adore parler de mon métier. Passionnée de digital, de photo et tout ce qui touche à la créa .. je pourrai en parler des heures .. mais pas à n’importe qui.. puis au bout d’un moment .. j’ai comme une impression de me répéter, de blablater comme un discours « tout fait ». On est d’accord que cette question pourrait à priori déranger seulement ce qui sont actuellement un peu paumé dans leur vie (chomage?) ou du moins travaille seulement pour gagner leur life car leur job de rêve n’est, pour le moment, pas accessible.

Dans ce cas là, soit tu dis le job que t’es censé faire en espérant que le couillon devant toi t’épargnes du « Ah et tu tournes beaucoup? » (si t’es comédien), ah c’est qui ton éditeur?(si t’es écrivain), « tu travailles pour quelles magasines « si t’es journaliste – et j’en passe.. te sentant obligé finalement de « dévoiler ton vrai visaggggeee .. « non mais la je vends quelques bricoles chez Carrefour… »
Après il y a pas de honte à quoi ce soit, si t’aimes bien ton métier d’hôtesse de caisse chez Carrefour. Parce que oui, ça peu-être souhaité. Si évidemment tu as en face de toi le genre de mecs (ou femmes) relous qui ont évidemment une « très bonne situation » comme j’aime pas trop le dire et qui n’attendent que le retour du « Et toi? » pour déblatérer leur discours bien rodé tout droit sorti d’un manuel scolaire. 

C’est en partie pour cela que lorsque l’on me pose cette fameuse question je réponds vaguement que je travaille dans le digital. En partie parce que oui, ce n’est pas que. Avoir un métier « original » ou peu commun peut soit : – entrainer de la curiosité mais genre curiosité sympathique soit une curiosité pas si bienveillante que ça.. Bref, certains sont plus curieux que d’autres ou je ne sais pour quelles raisons mais j’ai souvent le droit à un « ah et tu fais quoi dans le digital » pour les plus téméraires. Et là je renchéris en général par : « je suis free lance en communication« .
On pourrait croire que les gens peuvent s’en contenter et ça marche très bien en général mais parfois j’ai affaire à un persistant. Un dur à cuire !! Puis, la question suivante, vous vous en doutez tourne autour du fameux travail en free lance : « ah oui et t’arrives à t’en sortir? » ou « tu travailles avec quelles marques » ou encore « tu fais quoi exactement ? » (…)

Bon et là si je suis dans un bon mood et que j’ai en face une personne « intéressante ». Oui, intéressante (pas chelou) .. vous pensez bien que je raconte pas ma life à tout le monde mais quitte à expliquer mon job autant le faire à quelqu’un qui peut le comprendre. Non pas dans le sens du terme « trop con pour comprendre » mais plus dans le sens .. assez « ouvert » peut-être, pour le comprendre. En tout cas pas le dénigrer. Parce que ça, ÇA, ça à le don de m’énerver fortement. Puis être qualifier de « la blogueuse » dans un groupe de potes que tu croises de temps en temps en soirée, d’autant plus. Comme si t’étais poissonnier ou dentiste, on t’appellerais de cette manière pour te « différencier ». Grosse blague on est d’accord? Faut le prendre avec le sourrriiireeeee (zennnn)

C’est devenue tellement banal finalement qu’on se demande parfois quelles questions pourrait-on poser d’autres sans se faire passer pour une personne complétement chelou? En mode, c’est quoi tes loisirs ? Parce qu’on est d’accord que la question peut paraître étrange mais en attendant .. si ce n’est faire la conversation.. pour certains le métier de la personne qu’ils ont en face est hyper important. Socialement parlant. Comme si que c’était ce qui nous définissait. Triste non ?

Je pense que la prochaine fois qu’on me demande ce que je fais dans la vie, je répondrais un « je matte des séries au plafond avec un retro-projecteur » aahah et si on me répond genre « Tout le temps ? » je serais re-faite ahha

Et vous, cette question, elle vous dérange ou pas ?

 

19 Commentaires

  1. 06/10/2017 / 20:30

    Je pense que fondamentalement la question est posée pour cerner la personne que l’on a en face de nous. Le métier que l’on fait représente qui l’on est (la plupart du temps). Me concernant en étant en recherche d’emploi pour reconversion professionnelle je dois dire que la question me pose problème, j’ai « honte » d’être au chômage, je me sens obligée de me justifier. Mais sans cette question, pourrions nous apprendre à connaître malgré tout la personne en face de nous ?

  2. 03/10/2017 / 04:26

    Victoria, I love your work, great style great photos 🙂

  3. Marie
    02/10/2017 / 18:55

    Coucou Vicky ! Merci pour cet article, car c’est vrai que les avis sur cette question sont souvent mitigés ! Personnelle la question ne me dérange pas car je fais du montage vidéo et j’aime beaucoup ce que je fais, mais comme tu le dis si bien ça ressemble plus à une banale formule de politesse ou d’introduction vide de sens, surtout quand elle est posée 15 fois par soirée ! Après effectivement la question est : que dire d’autre pour une première approche qui soit un peu plus original et naturel..? À moins qu’un détail attire ta curiosité dans la tenue de l’autre ou qu’une occasion particulière t’amène à discuter, ce n’est pas toujours évident d’avoir des idées 🙂

    • Vicky 03/10/2017 / 11:34

      ouais pas facile de trouver une alternative !!! ahah

  4. Coukalight
    02/10/2017 / 14:34

    Oui, c’est une question qui me dérange beaucoup !
    Car je fais un métier original : je suis psychologue en cabinet libéral, et j´ai 28 ans.
    Alors j’ai souvent droit à un Tout tas de réflexion : « alors tu m’as analyse tu penses quoi de moi ?  »  » c’est pas trop chiant d’entendre des gens se plaindre  »
     » Non mais les gens qui viennent te voir ils ont pas d’amis »
    Alors maintenant je dis que je travaille en libéral. Et je laisse l’autre se faire des idées !

    • Vicky 02/10/2017 / 15:02

      ahah comment ca m’étonne trop pas ! Ma maman a été graphologue (elle analyse ton écriture si tu veux) alors c’était un peu le même sketch .. en mode « oh trop bien, je peux t’écrire un truc la », « mais j’ai des écritures différentes blabla »

      • Coukalight
        03/10/2017 / 00:36

        Oh Ouî Jai des consœurs grapho ! ( d’ailleurs c’est tjrs drole QuanD j’écris en supervision je suis gauchère ahah ) mais ca doit être embêtant aussi !!

  5. 01/10/2017 / 23:50

    Article intéressant et pour répondre à la question oui cela me dérange car j’ai toujours fait un métier que je déteste donc oui on peut éprouver une sorte de honte pour ma part . Je suis passionnée de photo et de mode donc si un jour je pouvais combiner les deux ma vie serait tous simplement parfaite ….aler l’espoir fait vivre .

    • Vicky 02/10/2017 / 11:15

      Oui donc je comprends que la question dérange 🙂

  6. Pauline
    01/10/2017 / 19:28

    Un article super intéressant qui fait réfléchir et change ! Merci beauté !

  7. 30/09/2017 / 17:57

    Hello,
    Super intéressant ton article. C’est une question qui me dérange aussi, premièrement parce que je suis au chômage et le fait que l’on me demande ce que je fais dans la vie me mets mal à l’aise car en général ça engendre d’autres questions. Pourquoi ? Depuis combien de temps ? Tu faisais quoi avant ? Et au final j’ai l’impression de dire toujours la même chose, et ça me fatigue. Après je pense aussi que ça dépend de la personne que tu as en face de toi, il y’a des gens avec qui ont a plus de plaisir à échanger !
    Delterylicious
    http://deltreylicious.com

    • Vicky 02/10/2017 / 11:21

      Je suis d’accord, il y a des gens avec qui ont prends plaisir d’échanger et heureusement ahah

  8. juliette
    30/09/2017 / 14:58

    Moi aussi cette question me dérange. Au final ce qui compte c’est de se sentir bien dans sa tête et son corps . Ne pas s’occuper des autres et surtout s’entourer des bonnes personnes. Le but de la vie = être heureux, après tout !

  9. Marie Colson
    30/09/2017 / 12:11

    C’est vrai que cette question est horipilante ! C’est même la première que vont te poser des personnes inconnues avant même d’essayer de connaître ta véritable personnalité, ce qui te définie réellement. Comme si ne pas avoir « une bonne situation » était un critère de sélection sociale. C’est affreux d’être coincé dans des cases en fonction de sa situation. Et puis alors la fameuse question qui suis parfois, « et tu gagnes combien ? », franchement qu’est ce que ça peut bien leur faire si ce n’est avoir un élément de comparaison pour pouvoir se dire « c’est bon j’ai une meilleure situation » (ou pas). Et puis les gens ont des idées tellement toutes faites et complétement à côté de la plaque de certaine profession. Moi par exemple qui travaille dans une crèche auprès du jeune enfant j’ai souvent droit à « ah ouai tu changes des couches toute la journée » alors qu’en fait mon métier est tellement plus ! J’ai envie de passer mon chemin direct en entendant ça !
    Bref ton article est vraiment réaliste et je comprends que cette question puisse en déranger plus d’un !

    • Vicky 02/10/2017 / 11:23

      Olala m’en parles pas ! des idées toute faites je sais de quoi je parle. Après, personnellement il y a forcément des métiers où je n’y connais absolument rien et je serais du genre la relou a poser plein de questions parce que justement ca m’intéresse et ça sort des métiers classiques 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.