Du blond au cuivré .. au 20 Boissière

C’est de nouveau au 20 Boissière que je me suis rendue pour ce cap important. En effet, passer du blond polaire au cuivré est assez difficile. Le risque que la couleur glisse et ressorte roux fluo est assez élevé lorsque vos cheveux sont fatigués des décolorations et ont du mal à prendre comme ce fut le cas pour les miens.

Je voulais un cuivré mais assez foncé ! Ni trop roux, ni trop châtain !  Je voulais quelque chose d’assez lumineux ! Heureusement Raphaël a bien saisi ce que je souhaitais et m’a expliqué qu’il a travaillé le roux avec des pigments naturels. Après une re pigmentation, il m’a appliqué un mélange à base d’argile blanche de thé vert et de pigment naturel (curry, cannelle, safran ..) – je vous montre le mélange sur la première photo de l’article –, que vous pouvez voir ci-dessous. C’est un vrai soin sur mesure qui, combinée à la chaleur fait des miracles.

Le 20 Boissière est définitivement devenu mon coiffeur de prédilection. Thé chaud, chouquettes, fauteuils massants, les deux associés adorables, à l’écoute et surtout très bons ! Que demander de plus ?On se fait chouchouter !

Les tarifs proposés entrent dans une fourchette assez variée. Il y a les très bons soins comme le fameux soin à la Kératine essayé plus tôt dans l’année dont je vous ai d’ailleurs parlé >ici<, assez couteux mais vraiment génial, qui en sauvera plus d’un de la catastrophe capillaire !

Pour une coloration botanique compter 130 euros.

Comme certains ont pu le voir sur les réseaux sociaux, j’y suis retournée une seconde fois (avant que la première couleur soit totalement partie) afin de vraiment bien accrocher les pigments car avec mes antécédents c’était la petite assurance que la couleur accroche bien. 

Le premier lavage est « impressionnant » car c’est là où j’ai perdu une vrai teinte. Les lavages suivants, mon blond ressortait de plus en plus sur les pointes mais le reste tenait plutôt bien. Vous pourrez voir sur les photos ci-dessous l’évolution de celle-ci après la première couleur .. puis quelques jours plus tard et le résultat actuel, après mon second passage au salon.

Pour les lavages, j’utilise des produits spécifiques fabriqués pour et par le salon le 20 Boissière. Il a un PH spécial, sans silicone, sans paraben, sans cochonneries pour les cheveux en fait.

Très contente d’avoir sauté le pas ! Contente de reporter certaines couleurs (comme le pull fushia que vous avez pu voir dans un article précédent). Je vous laisse donc avec quelques photos avant/après.

Alors, convaincue ? et vous, vous avez déjà testé la coloration botanique, 100% naturel ?

 

couleur à base de plantessans titre (37 sur 40)nike (11 sur 38)produits20boissière

4 Commentaires

  1. 03/12/2015 / 00:54

    ça te va super bien c’est vraiment réussi ! J’ai toujours eu comme une arrière envie d’être rousse, mais comme à la base je suis très brune, il faut passer par la décoloration et je suis vraiment contre…

    • Vicky 03/12/2015 / 13:19

      Merci beaucoup !
      Pour devenir rousse « claire » oui mais je ne pense pas que ce soit indispensable pour du cuivré 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.